La Belgique a refusé un visa à un écrivain congolais condamné à mort

02/02/13 à 07:21 - Mise à jour à 07:21

Source: Le Vif

(Belga) L'écrivain congolais condamné à mort et torturé Antoine Vumilia répondait à tous les critères pour être reconnu comme réfugié, mais la Belgique lui a refusé au printemps 2011 les papiers nécessaires pour fuir en Europe, écrit De Morgen samedi.

En décembre 2002, Antoine Vumilia était un des trente condamnés à mort au procès des assassins du président congolais Laurent-Désiré Kabila. Les organisations des droits de l'homme tant internationales que congolaises parlent d'un procès inéquitable, qui a permis aux véritables coupables de l'assassinat de rester impunis. Mais en septembre 2010, Antoine Vumilia a réussir à s'échapper. A Brazzaville, les Nations unies lui ont octroyé le statut de réfugié. Les autorités luxembourgeoises ont fait savoir qu'elles étaient prêtes à l'accueillir. On lui a demandé d'aller à l'ambassade de Belgique à Brazzaville, qui veille aux intérêts luxembourgeois. L'ambassade devait préparer son visa et son laisser-passer. Mais l'ambassade a refusé de fournir le visa luxembourgeois. Antoine Vumilia et ses enfants ont finalement obtenu l'asile en Suède. (NAJ)

Nos partenaires