La BEI ne financera plus les centrales au charbon

26/07/13 à 09:50 - Mise à jour à 09:50

Source: Le Vif

(Belga) La Banque européenne d'investissement (BEI) ne financera plus les centrales au charbon, rapporte vendredi La Libre Belgique.

Dix jours après une annonce similaire de la Banque mondiale, la BEI a publié de nouveaux critères pour le financement des centrales électriques en fonction des émissions de CO2. Aucune centrale tournant avec des énergies fossiles ne pourra prétendre aux prêts si elle émet plus de 550 grammes de CO2 par kilowatt/heure. Or, actuellement, une centrale au charbon standard dégage entre 800 et 850 grammes. Les centrales au gaz émettent quant à elles entre 300 et 500 grammes par kWh. Une exception a toutefois été prévue, au grand dam des ONG environnementales. Les centrales qui contribuent à la sécurité d'approvisionnement de l'UE et celles qui réduisent la pauvreté en dehors de l'UE pourront en effet toujours être financées. La BEI rejette les critiques des organisations, en soulignant que ces exceptions sont très ciblées. En Europe, seules les petites îles ne disposant pas de connexion avec le continent, comme les Açores, pourront s'en prévaloir. La banque prévoit par ailleurs d'octroyer davantage de prêts aux énergies renouvelables et à l'efficacité énergétique. En 2012, elle n'a financé ces priorités qu'à hauteur de 2,8 milliards d'euros sur un budget total de 52 milliards. Aucun objectif précis n'est fixé pour 2013, mais les Etats membres ont approuvé une augmentation de capital qui devrait lui permettre d'investir 60 milliards de plus sur trois ans en plus de son activité habituelle, avec un accent sur les nouvelles priorités. (Belga)

Nos partenaires