La batterie du Boeing 787 ANA a subi un "emballement thermique" mystérieux

05/02/13 à 14:18 - Mise à jour à 14:18

Source: Le Vif

(Belga) Tous les éléments composant la batterie lithium-ion du Boeing 787 d'All Nippon Airways (ANA), victime d'un grave incident en janvier, ont été fortement endommagés par une surchauffe incontrôlable, mais la raison demeure inconnue, selon les autorités nippones.

La batterie du Boeing 787 ANA a subi un "emballement thermique" mystérieux

L'accumulateur en question a vraisemblablement subi une sorte de réaction en chaîne entraînant une montée incessante de température, a précisé le Bureau japonais de la sûreté aérienne (JTSB). "La batterie a été détruite par un processus appelé emballement thermique, dans lequel la chaleur monte au point où l'ensemble devient incontrôlable", a déclaré un responsable de cette instance qui a étudié en détail la batterie après l'avoir passée aux rayons X et démontée. Plusieurs autres constats importants ont été faits de cette façon, mais des analyses supplémentaires vont se poursuivre. "Nous allons continuer à rechercher la cause de ces dommages", en passant au crible à la fois les composants mais aussi les données de l'enregistreur de bord, a précisé le bureau. Des enquêtes sont aussi prévues chez un fabricant français de pièces, entreprise dont le nom n'a pas été donné. La batterie, fabriquée par la firme nippone GS Yuasa, intègre des composants de diverses origines et est assemblée dans un système électrique complexe par le groupe français Thales. Par ailleurs, les photos publiées par le JTSB montrent aussi que le fil dit "de terre", qui est relié à la boîte pour éviter les problèmes d'électricité statique, avait été rompu, là encore pour une cause inconnue. (MUA)

Nos partenaires