La baisse des absences maladie des fonctionnaires wallons laisse le ministre perplexe

09/07/13 à 12:06 - Mise à jour à 12:06

Source: Le Vif

(Belga) Le nombre de jours d'absence pour cause de maladie des fonctionnaires wallons aurait fortement chuté l'an dernier, passant de 170.271 en 2011 à 124.147 en 2012, une réduction drastique par rapport à laquelle le ministre de la Fonction publique Jean-Marc Nollet se montre toutefois "particulièrement prudent".

"Ce sont les chiffres qui m'ont été fournis. J'ai demandé à l'administration des vérifications", car cette forte variation d'une année à l'autre pourrait être due à des changements des logiciels de calcul, a fait observer le ministre Ecolo en commission du parlement wallon, en réponse à une question du député Jean-Luc Crucke (MR). Ce dernier s'est demandé sur le ton de l'humour si le fonctionnaire en charge du recensement des absences n'avait pas lui-même été absent. Au fédéral, le secrétaire d'Etat Hendrik Bogaert avait indiqué fin juin que les fonctionnaires venant de Wallonie étaient plus souvent absents que leurs collègues de Flandre et de Bruxelles, une différence entre régions qui se manifeste aussi dans le secteur privé. Le taux d'absentéisme des fonctionnaires fédéraux venant de Wallonie s'élevait, en 2012, à 7,7%. Il est de 5,6% pour les fonctionnaires fédéraux flamands et de 3,97% pour les Bruxellois. Interrogé sur les raisons de ces disparités, Jean-Marc Nollet a fait observer qu'il faudrait, pour pouvoir comparer, des statistiques établies de manière identique. Un plan d'actions (77 mesures, dont 17 reconnues prioritaires) est en cours de développement pour agir sur l'absentéisme. Le service public de Wallonie (SPW) emploie 5.571 agents statutaires et 4.254 contractuels. (Belga)

Nos partenaires