La 8e "Journée sans crédit", pour sensibiliser le public aux dangers du crédit facile

24/11/12 à 13:47 - Mise à jour à 13:47

Source: Le Vif

(Belga) La 8e "Journée sans crédit" s'est tenue samedi matin dans le centre de Bruxelles. C'est autour du slogan "Ne tuez pas votre épargne, ne tuez pas le cochon" que les membres de la plate-forme "Journée sans crédit" ont sensibilisé les passants aux risques du crédit facile et multiple. En 2011, 319.092 personnes étaient fichées à la Banque Nationale de Belgique parce qu'elles ne pouvaient plus rembourser leurs crédits.

Les membres de la Plate-forme sans crédit se sont réunis vers 10 heures devant l'Inno de la rue Neuve. Leur objectif était d'inciter les passants à éviter autant que possible de prendre un crédit et de tenter de se constituer une épargne, aussi minime soit-elle, afin de pouvoir faire face à des dépenses imprévues. "Nous voulons sensibiliser le plus possible le public aux dangers du crédit facile, qui est très aisément octroyé dans la plupart des grandes surfaces, dans les sociétés de vente par correspondance ou encore sur internet", a indiqué Monique Van Dieren, coordinatrice de la plate-forme. "Les crédits sont séduisants, mais risqués, car généralement ils sont à durée indéterminée. Avec l'augmentation de la précarité, les gens ont de plus en plus tendance à utiliser leur ouverture de crédit pour financer des achats courants. Entre octobre 2011 et septembre 2012, le nombre de personnes ayant contracté un crédit, a augmenté de 20%, ce qui porte le nombre total de gens ayant un crédit en Belgique à plus de 11 millions", a-t-elle souligné. (VIM)

Nos partenaires