L'utilisation des lanternes chinoises n'est pas sans danger

10/12/12 à 11:46 - Mise à jour à 11:46

Source: Le Vif

(Belga) L'utilisation des lanternes chinoises et des feux d'artifice n'est pas sans danger et il est important de les utiliser correctement, rappelle lundi le SPF Economie, dans un communiqué, à l'approche des fêtes de fin d'année.

Une lanterne chinoise fonctionne selon le principe d'une montgolfière: une flamme ouverte chauffe l'air dans une lanterne de papier (de riz) et permet à l'engin de s'envoler. Il faut lire attentivement le mode d'emploi et le suivre à la lettre car, par négligence ou mauvaise utilisation, ce produit peut être la cause d'un incendie. Les lanternes chinoises constituent également un risque pour le trafic aérien et ne doivent pas être lâchées à proximité d'un aéroport ou d'un champ d'aviation. Le SPF Economie demande ainsi de ne pas utiliser la lanterne si elle est endommagée, de ne pas y accrocher d'autres objets. Il est également recommandé d'éviter d'en lancer par temps pluvieux ou humide ou si le vent a une force supérieure à 2 Beaufort ou 11km/h, et de se tenir à distance des hauts éléments tels que les arbres, maisons, bâtiments et autres obstacles inflammables. Un règlement de police communal peut également contenir des dispositions supplémentaires concernant l'utilisation des lanternes chinoises, voire même l'interdire. Les réveillons de Noël et de Nouvel An sont des périodes propices à l'utilisation de pétards et de feux d'artifice. Le SPF Economie recommande cependant de "ne pas perdre de vue qu'un feu d'artifice n'est pas un jouet", et de s'informer correctement sur les produits et d'en respecter les consignes d'utilisation et de sécurité. (PVO)

Nos partenaires