L'utilisation d'armes chimiques par la Syrie serait un "crime scandaleux"

07/12/12 à 14:35 - Mise à jour à 14:35

Source: Le Vif

(Belga) Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon a estimé vendredi que l'utilisation par le régime du président syrien Bachar al-Assad d'armes chimiques contre la rébellion ou sa population serait un "crime scandaleux".

L'utilisation d'armes chimiques par la Syrie serait un "crime scandaleux"

"Récemment nous avons reçu des informations alarmantes selon lesquelles le gouvernement syrien se préparait à utiliser des armes chimiques. Nous n'avons pas de confirmation à ce sujet. (Mais) si c'est le cas, alors ce serait un crime scandaleux aux yeux de l'humanité", a déclaré M. Ban à la presse à l'issue d'une visite du camp de réfugiés syriens d'Islahiye (sud-est de la Turquie). Jeudi à Bagdad, le secrétaire général de l'ONU a mis en garde le président syrien Bachar al-Assad contre toute tentation de recourir aux armes chimiques en sa possession contre la rébellion. "J'ai prévenu que, quoi qu'il arrive, quiconque utilisera des armes chimiques devra être traduit en justice", a indiqué M. Ban devant la presse, soulignant qu'un tel scénario aurait "de très graves conséquences sur la population". Lundi, le président américain Barack Obama a accusé le régime syrien de se préparer à utiliser des armes chimiques en sa possession contre les rebelles et l'a menacé de "conséquences" s'il passait à l'acte. Les autorités syriennes ont assuré qu'elles ne feraient pas usage de telles armes. (MUA)

Nos partenaires