"L'usine VW à Forest, nous avions pu la sauver partiellement"

24/10/12 à 14:29 - Mise à jour à 14:29

Source: Le Vif

(Belga) Le vice-Premier ministre Didier Reynders n'a pas l'intention de s'avouer d'emblée vaincu dans le dossier Ford Genk. "L'usine VW à Forest, nous avons aussi pu la sauver partiellement", a déclaré mercredi le ministre à l'entame d'une rencontre entre le gouvernement fédéral et la direction de Ford Europe.selon lui

Si aucun sauvetage n'est plus possible, il s'agira alors, reconnaît-il, d'un véritable drame, "mais nous avons alors un accompagnement social", a-t-il ajouté avant d'entrer dans le bureau du Premier ministre. "Ecoutons d'abord Ford et voyons ce qui est encore possible. Nous pourrons ensuite nous concerter avec le gouvernement flamand", a-t-il conclu. (VIM)

Nos partenaires