L'Université de Liège vend 4.000 de ses anciens livres pour la bonne cause

10/12/13 à 15:00 - Mise à jour à 15:00

Source: Le Vif

(Belga) Près de 4.000 livres seront vendus à l'ULg du 12 au 14 décembre. Des ouvrages provenant des surplus des bibliothèques universitaires. Les sommes récoltées seront reversées à des universités africaines.

Sciences, histoire de l'art, littérature, droit, architecture... Il y en aura pour tous les goûts, lors de la troisième édition de vente des livres en surplus des bibliothèques de l'Université de Liège. Depuis 2 à 3 semaines, quatre étudiants bénévoles trient des caisses d'ouvrages et fixent les prix auxquels ils seront vendus du 12 au 14 décembre dans le hall d'entrée de l'Université de Liège, place du XX août. Baptisée "opération Kitabu" (un mot en swahili signifiant "livre"), cette vente a pour but de récolter des fonds qui seront redistribués à des universités africaines pour leur permettre d'alimenter leurs bibliothèques en nouveaux titres. Près de 4.000 ouvrages seront mis en vente. "Certains sont des doubles, d'autres ne sont plus consultés ou sont devenus trop anciens", précise Camille Duschesne, l'une des étudiantes bénévoles. La majorité d'entre eux s'écouleront à moins de 5 euros. "Mais sur 100 caisses au total, 2 ou 3 sont des livres rares, qui peuvent valoir beaucoup d'argent et qui ne trouveront pas nécessairement preneurs durant ces 3 jours. Nous allons donc pour la première fois organiser une vente sur internet par la suite", ajoute-t-elle. Lors des 2 éditions précédentes, 10.000 euros avaient pu être récoltés. Une partie de cette somme a servi à créer la nouvelle bibliothèque de criminologie de l'Université de Kinshasa. L'ULg devrait répéter l'opération l'année prochaine. "Deux-cents caisses attendent déjà d'être triées pour l'édition suivante", conclut Camille Duschesne. (Belga)

Nos partenaires