L'ULg attend impatiemment un subside du gouvernement wallon pour rénover un bâtiment

22/04/14 à 18:06 - Mise à jour à 18:06

Source: Le Vif

(Belga) L'Université de Liège (ULg) s'inquiète de ne plus recevoir de signe de vie de la part du gouvernement wallon concernant la rénovation de l'ancien Institut Montefiore, pour laquelle une demande de subsides a été introduite en 2012. L'université craint que ce dossier ne soit pas réglé avant la prochaine législature.

L'ULg attend impatiemment un subside du gouvernement wallon pour rénover un bâtiment

Le bâtiment de la rue Saint-Gilles est inoccupé depuis plus de 10 ans. L'ULg, qui en est propriétaire et entend le rénover, a bouclé un dossier de demande de subsides en juillet 2012, à l'attention de la Région wallonne. Mais elle n'a toujours pas reçu de confirmation de la part du ministre du Patrimoine Carlo Di Antonio. "Nous avons reçu une réponse en 2013, nous disant qu'il n'y avait plus d'argent cette année-là", explique Christian Evens, directeur des ressources immobilières de l'ULg. "Nous avons donc dû réintroduire un dossier en 2014". Un éventuel nouveau report signifierait que l'ULg devrait une fois de plus demander aux entreprises de prolonger leurs offres. "Certaines nous ont déjà demandé un supplément, et il y a aussi le risque de l'inflation", indique Christian Evens. "En attendant, le bâtiment se dégrade". L'ULg a provisionné une somme de 6,4 millions pour les travaux et la Région wallonne devrait intervenir à hauteur de 1,2 million d'euros. Du côté du cabinet de Carlo Di Antonio, on indique que le dossier complet pour 2014 n'est arrivé que la semaine dernière après avis positif de l'inspection des finances. "Le gouvernement doit se positionner, au regard des moyens disponibles", précise sa porte-parole, Marie Minet. Elle ajoute que "vu l'ampleur", il faudra récolter l'aval de l'ensemble du gouvernement. (Belga)

Nos partenaires