L'ULB se dit inquiète de la situation en Turquie

02/07/13 à 18:11 - Mise à jour à 18:11

Source: Le Vif

(Belga) "Les actes de violence et d'intimidation répétés depuis quelques semaines minent les acquis démocratiques indéniables de la Turquie de ces dernières décennies. Nous tenons donc à manifester notre inquiétude certes, mais aussi notre profonde solidarité avec la société civile turque, et notamment nos collègues universitaires et leurs étudiants actifs dans ce mouvement de contestation qui tentent de préserver les droits démocratiques et laïques qu'ils estiment aujourd'hui menacés", explique l'ULB dans une motion du Conseil d'administration de l'université, qui s'est tenu lundi.

Attachée à son principe fondateur du libre examen, l'ULB a donc voté cette motion qui n'est en rien symbolique, selon Serge Jaumain, Vice-recteur à la politique européenne et aux relations internationales. "Cette motion représente les 24.000 étudiants de l'Université ainsi que l'ensemble du corps académique. Elle a un poids moral et intellectuel. C'est également un élément de soutien à nos collègues turcs." Douze étudiants étaient cette année en Erasmus en Turquie, dont la moitié dans l'Université de Galatasaray, qui est la principale partenaire de l'ULB. Depuis le début des événements en Turquie, l'Université est en contact régulier avec ses étudiants. "On leur a demandé s'ils voulaient revenir, mais aucun n'était inquiet. Tous ont souhaité finir leur année sur place", explique Serge Jaumain. (Belga)

Nos partenaires