L'UE regrette de n'avoir pu organiser de conférence de presse

19/09/12 à 14:33 - Mise à jour à 14:33

Source: Le Vif

(Belga) La Commission européenne a regretté mardi de n'avoir pu convaincre la Chine d'organiser une conférence de presse à l'issue du sommet UE-Chine, qui se tient mardi à Bruxelles.

L'UE regrette de n'avoir pu organiser de conférence de presse

"Nous aurions bien aimé qu'il y ait une conférence de presse mais il n'y en aura pas car il n'a pas été possible de se mettre d'accord sur les conditions d'organisation", a déclaré la porte-parole de la Commission. "Nous n'avons pas pu organiser la conférence de presse que nous aurions souhaitée (...) Je le regrette", a-t-elle insisté. En pointant explicitement la partie chinoise, la Commission se départ quelque peu de la réserve très diplomatique qu'elle observe face au refus de certains partenaires stratégiques de répondre aux questions des journalistes. En mai dernier, la Commission avait été vigoureusement critiquée par les correspondants de la presse étrangère à Bruxelles pour n'avoir pas organisé de point de presse à l'issue d'une visite du vice-Premier ministre chinois, . Elle avait néanmoins pris garde de ne pas critiquer le choix chinois. Il est fréquent que les sommets de l'Union européenne avec les pays tiers, dont certains sont peu soucieux de la liberté de la presse, donnent lieu à des frictions sur l'accès des journalistes. Les questions posées lors des sommet UE-Russie sont ainsi fréquemment sélectionnées à l'avance par les autorités russes. Mais les réunions avec la Chine sont les plus illustratrices des différences de traditions démocratiques. Dans le passé, il est arrivé que des conférences de presse prévues soient annulées parce que des médias désapprouvés par les autorités chinoises avaient été admis. (MUA)

Nos partenaires