L'UE fournira "un soutien non létal plus important" à l'opposition syrienne

18/02/13 à 18:38 - Mise à jour à 18:38

Source: Le Vif

(Belga) Les ministres européens des Affaires étrangères ont décidé lundi de "fournir un soutien non létal plus important " à l'opposition syrienne, tout en maintenant pour trois mois l'embargo qui interdit aux pays de l'UE d'acheminer des armes vers la Syrie.

L'UE fournira "un soutien non létal plus important" à l'opposition syrienne

L'UE hésite depuis des mois à permettre la livraison d'armes à l'opposition. Si la France et le Royaume-Uni y sont ouvertement favorables, d'autres mettent en garde contre une prolifération des armes dans le pays et dans la région. "Le but n'est pas de combattre les djihadistes au Mali et de les armer en Syrie", a résumé lundi le chef de la diplomatie belge, Didier Reynders. La position de l'UE n'est toutefois pas figée, a-t-il souligné. Dans leurs conclusions, les 27 s'engagent à "fournir un soutien non létal plus important", mais aussi "une assistance technique pour la protection des civils". Pressée de préciser la teneur de ces conclusions lors d'une conférence de presse, la Haute représentante pour la politique étrangère de l'Union, Catherine Ashton, a jugé qu'elles "n'avaient rien de flou". Elle n'a toutefois pas détaillé le soutien qui serait apporté à l'opposition syrienne. (MUA)

Nos partenaires