L'UDPS fustige Hollande pour l'annonce de sa participation au sommet de la Francophonie

29/08/12 à 09:56 - Mise à jour à 09:56

Source: Le Vif

(Belga) L'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), le parti de l'opposant congolais Etienne Tshisekedi, déplore la décision du président français François Hollande de participer au sommet de la Francophonie à Kinshasa du 12 au 14 octobre. "Les intérêts ont pris le dessus sur la démocratie et le respect des droits humains", estime l'UDPS dans un communiqué.

L'UDPS fustige Hollande pour l'annonce de sa participation au sommet de la Francophonie

L'UDPS, qui conteste toujours les résultats de l'élection présidentielle du 28 novembre 2011, estime que la présence du président français "cautionne" la "fraude électorale en faveur de Joseph Kabila et au détriment de Etienne Tshisekedi". "La culture française contenue dans la Déclaration des Droits de l'Homme ne peut rayonner dans le monde en cautionnant la tricherie électorales ainsi que les violences et autres crimes." L'UDPS demande la délocalisation du sommet depuis plusieurs mois en raison de son organisation par un "pouvoir politique illégitime". En Belgique, le Premier ministre Elio Di Rupo avait pour sa part déclaré début juillet n'avoir encore pris aucune décision quant à sa participation au sommet. Le ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, avait quant à lui répété à plusieurs reprises lors de sa visite en RDC la semaine passée qu'il espérait une participation "au plus haut niveau possible", tout en se déclarant prêt à se rendre à Kinshasa lors de ce sommet - qui coïncide avec les élections communales. (OSA)

Nos partenaires