L'UA veut augmenter la force au Mali et demande une aide logistique à l'ONU

26/01/13 à 01:09 - Mise à jour à 01:09

Source: Le Vif

(Belga) Le Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l'Union africaine (UA) a décidé vendredi soir d'augmenter les effectifs de la force africaine au Mali et a pressé le Conseil de sécurité de l'ONU de fournir une aide logistique "temporaire" d'urgence pour accélérer son déploiement.

Le CPS "charge l'UA et la Cédéao (Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest), en collaboration avec l'ONU, l'Union européenne (UE) et les autres partenaires, de réviser le concept opérationnel de la Misma (Mission internationale de soutien au Mali) (...) afin d'augmenter les effectifs de la Misma", selon un communiqué publié à l'issue d'une sommet à Addis Abeba. L'augmentation des effectifs comprendra "l'intégration des troupes fournies par le Tchad et d'autres contingents en préparation et répondra mieux aux besoins du terrain", poursuit l'UA dans ce texte. Le Commissaire de l'UA à la Paix et la Sécurité, Ramtane Lamamra, a refusé de se prononcer sur l'importance de l'augmentation des effectifs. Par ailleurs, dans son communiqué, le CPS "presse le Conseil de sécurité d'autoriser (...) la mise en place immédiate par les Nations unies de mesures temporaires qui permettront à la Misma de se déployer rapidement et de remplir efficacement son mandat". "Il faut recourir à des mesures exceptionnelles au sein des Nations unies afin de satisfaire des besoins urgents", notamment pour "la fourniture des moyens logistiques indispensables" à la Misma, a expliqué M. Lamamra. Depuis mars 2012, les deux-tiers du Mali sont contrôlés par différents groupes radicaux. Le 11 janvier, les armées française et malienne ont lancé une offensive pour repousser les islamistes qui menaçaient la capitale Bamako. Actuellement, 2.400 soldats français et un millier de soldats de la Misma sont déployés dans le pays, appuyés par plusieurs pays européens parmi lesquels la Belgique, qui a fourni deux avions C-130 et deux hélicoptères. (OSA)

Nos partenaires