L'Otan envisage de regrouper les troupes de Kfor au nord du Kosovo

10/10/12 à 14:24 - Mise à jour à 14:24

Source: Le Vif

(Belga) L'Otan envisage de regrouper davantage les troupes de sa force de paix au Kosovo dans le nord du jeune Etat, la région la plus instable, a indiqué mercredi le secrétaire général de l'Alliance atlantique, Anders Fogh Rasmussen, embrayant sur une demande de l'Allemagne.

"Nous verrons un certain rééqulibrage dans les prochains mois, avec un accent sur le nord", a-t-il affirmé à l'issue d'une réunion des ministres de la Défense des 28 pays de l'Otan et des pays partenaires engagés à leurs côtés au Kosovo au sein de la force de l'Otan (Kfor, déployée depuis juin 1999). M. Rasmussen a toutefois souligné que c'était aux "commandants militaires" de l'Otan de décider la l'utilisation la plus efficace de leurs moyens. L'Allemagne, qui commande la Kfor et fournit 1.300 des 5.600 militaires qui la compose, avait proposé à ses alliés, par la voix de son ministre de la Défense, Thomas de Maizière, de concentrer les troupes dans le nord du Kosovo, région adossée à la Serbie quasi-exclusivement peuplée de Serbes et qui a souvent été le théâtre d'incidents. La situation sécuritaire au sud est clairement meilleurs qu'au nord, a fait valoir M. de Maizière. Le regroupement de l'essentiel des troupes permettrait aussi de renoncer à une réserve opérationnelle de 700 hommes fournies par l'Allemagne, l'Autriche et l'Italie. Le Kosovo a proclamé en 2008 son indépendance de la Serbie et a depuis été reconnue par quelque 90 pays, mais la Serbie, qui s'y oppose fermement, encourage les 120.000 Serbes qui vivent toujours au Kosovo à braver les autorités de Pristina. M. Rasmussen a confirmé que l'Otan avait décidé de reporter toute décision sur une nouvelle réduction des effectifs de la Kfor, qui comptait 40.000 hommes au départ. (VIM)

Nos partenaires