L'opposition ukrainienne juge l'intervention de l'armée "très probable"

01/02/14 à 10:10 - Mise à jour à 10:10

Source: Le Vif

(Belga) L'opposition ukrainienne a mis en garde les Européens contre une intervention "très probable de l'armée" contre les manifestants à Kiev qui protestent depuis plus de deux mois.

L'opposition ukrainienne juge l'intervention de l'armée "très probable"

Au cours d'une rencontre à Munich avec des responsables européens dont la chef de la diplomatie de l'UE Catherine Ashton l'un des leaders de l'opposition, Arseni Iatseniouk, "les a informés sur un projet très probable du pouvoir de recourir à la force y compris avec la participation de l'armée", selon un communiqué du parti Batkivchtchina de l'opposante emprisonnée Ioulia Timochenko. L'armée a exigé vendredi soir des mesures d'urgence de la part du président Ianoukovitch afin de "stabiliser la situation dans le pays", venant nourrir les inquiétudes de l'opposition quant à une intervention des militaires. Un membre des services de sécurité a par ailleurs déclaré vendredi soir que la police d'Etat ukrainienne enquêtait sur une "tentative de coup d'Etat" de l'opposition. Cette accusation se fonde sur des documents collectés lors d'une perquisition dans les bureaux du parti Batkivchtchina en décembre. Selon les autorités, les manifestants cherchent sciemment à provoquer des violences de la police afin de miner la légitimité du président. Des accusations que l'opposition qualifie de "provocations". L'Ukraine se trouve toujours dans une impasse politique, deux mois après le début des contestations populaires. Le président a promulgué vendredi une loi d'amnistie qui dans les faits donne 15 jours aux opposants pour libérer les lieux publics occupés. L'opposition refuse cependant d'obtempérer, affichant sa méfiance vis-à-vis du pouvoir. (Belga)

Nos partenaires