L'opposant russe Navalny assigné à résidence pour 6 mois supplémentaires

24/04/14 à 16:33 - Mise à jour à 16:33

Source: Le Vif

(Belga) La justice russe a assigné à résidence pour encore 6 mois l'opposant numéro un Alexeï Navalny, lors de la première audience à huis clos jeudi d'un nouveau procès pour escroquerie qui pourrait lui valoir jusqu'à 10 ans de camp.

L'opposant russe Navalny assigné à résidence pour 6 mois supplémentaires

L'opposant, déjà sous le coup d'une peine de 5 ans de prison avec sursis infligée en 2013 pour des accusations qu'il affirme montées de toutes pièces, a cependant pour l'instant échappé à l'incarcération, que demandait le procureur au motif d'une violation des conditions de son assignation à résidence, qui lui interdisent l'utilisation du téléphone et d'internet. "Cette semaine, chaque jour, j'ai été au tribunal. C'est super", avait ironisé M. Navalny devant la presse juste avant l'ouverture du procès. Un peu plus tôt jeudi, un tribunal moscovite a reconnu Alexeï Navalny coupable d'avoir porté atteinte à la réputation d'un vice-président de la Douma (chambre basse du parlement) en publiant des documents sur des biens immobiliers selon lui non déclarés. Il a été condamné à démentir publiquement ces informations. L'assignation à résidence vise selon ses partisans à réduire au silence ce virulent blogueur anti-Kremlin, avocat de formation, qui s'est fait connaître en dénonçant sur internet des affaires de corruption. Dans son procès pour escroquerie et blanchiment, à l'issue potentiellement beaucoup plus grave, M. Navalny, 37 ans, est accusé avec son frère Oleg, qui était cadre à la poste russe, d'avoir détourné 27 millions de roubles (546.000 euros) au détriment de la firme française de cosmétiques Yves Rocher. La justice multiplie les enquêtes et les procès dans un contexte de plus en plus difficile pour l'opposition en Russie. (Belga)

Nos partenaires