L'opposant Oudaltsov assigné à résidence

09/02/13 à 16:09 - Mise à jour à 16:09

Source: Le Vif

(Belga) Un tribunal russe a décidé samedi d'assigner à résidence Sergueï Oudaltsov, l'un des chefs de file de l'opposition à Vladimir Poutine, inculpé de préparation à l'organisation de troubles massifs, ont rapporté les agences russes.

Le tribunal Basmanny de Moscou a ainsi satisfait la requête du comité d'enquête russe qui avait requis cette sanction contre l'opposant, jusqu'à présent sous contrôle judiciaire. Un juge d'instruction a souligné devant le tribunal que Sergueï Oudaltsov, chef du Front de Gauche, pourrait s'enfuir à l'étranger ou "tenter de mener à bien ses intentions criminelles". Sergueï Oudaltsov, 35 ans, risque jusqu'à dix ans de prison dans le cadre de l'enquête ouverte contre lui en octobre sur la base d'un film de la télévision pro-Kremlin NTV, affirmant sur la foi d'images tournées en caméra cachée et d'origine non précisée, que des opposants, parmi lesquels M. Oudaltsov, se préparaient à renverser le gouvernement par la force. L'opposant rejette catégoriquement toutes les accusations. La veille, le comité d'enquête a souligné dans un communiqué que l'opposant avait "omis à maintes reprises de respecter ses obligations étant sous contrôle judiciaire". "Il ne vit pas à l'adresse à laquelle il est enregistré, ses téléphones mobiles sont souvent aux abonnés absents, ce qui complique ses convocations chez les enquêteurs", selon le comité. En outre, l'opposant "continue de commettre des actes illégaux", insiste le comité d'enquête, citant à titre d'exemple sa participation à une manifestation non autorisée. (VIM)

Nos partenaires