L'ONU met en garde contre l'exploitation des ressources du Pôle Nord

18/02/13 à 13:52 - Mise à jour à 13:52

Source: Le Vif

(Belga) La ruée vers les ressources et matières premières de l'Arctique menace son environnement fragile, selon l'Annuaire 2013 du Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE).

La ruée vers les ressources "appelle à la prudence et à une gouvernance efficace afin d'empêcher tout dommage à l'environnement fragile de l'Arctique", souligne le PNUE dans son rapport annuel qui met en avant les principaux problèmes émergents auxquels est confronté l'environnement mondial. La couverture de glace durant l'été s'est encore réduite ces dernières années. La couverture de glace atteignait 3,4 millions de km2 en 2012, soit son plus bas niveau jamais constaté, 18 pc inférieur au minimum enregistré en 2007 et 50 pc inférieur à la moyenne des années 1980 et 1990. Les glaces des terres émergées reculent également et le pergélisol (sous-sol gelé en permanence, ndlr) fond, indique le rapport. "Ce recul des glaces engendre un accès plus facile aux ressources naturelles, telles que le gaz et les hydrocarbures, provoquant ainsi une augmentation des activités humaines susceptibles de mettre en péril les écosystèmes et la faune d'ores et déjà fragiles", souligne le PNUE. Le rapport de l'ONU évoque notamment la ruée vers le gaz naturel, le pétrole, l'exploitation minière, mais aussi l'augmentation du trafic maritime dans la région à certaines périodes de l'année et l'augmentation de la pêche, certaines espèces de poissons se déplaçant vers le Nord. "La nécessité d'améliorer la gouvernance est d'autant plus cruciale aujourd'hui que la fonte de la banquise a été plus rapide que ce qu'avait prévu le rapport du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC)", ajoute le rapport. (PVO)

Nos partenaires