L'Office des Etrangers expulse 28 Guinéens et 2 Sénégalais

24/04/13 à 15:07 - Mise à jour à 15:07

Source: Le Vif

(Belga) Une expulsion collective a été organisée mercredi matin par l'Office des Etrangers depuis l'aéroport de Melsbroek. Deux Sénégalais et 28 Guinéens ont été raccompagnés sous escorte par avion militaire vers Dakar et Conakry. Selon l'Office des Etrangers, il s'agissait de demandeurs d'asile déboutés qui ont épuisé toutes les mesures de recours possibles. Le Collectif de Résistance Aux Centres Pour Etrangers (CRACPE) dénonce de son côté l'expulsion vers la Guinée qu'il estime "totalement instable depuis quelques années."

"Les personnes expulsées ont fui des pays qui ne sont pas démocratiques. La Guinée est politiquement instable depuis des années et les rivalités ethniques y sont instrumentalisées par le pouvoir en place. Actuellement, ce sont les Peuls qui sont persécutés. Or, parmi les Guinéens expulsés aujourd'hui, se trouvent justement bon nombre de Peuls", indique France Arets, porte-parole du CRACPE. Cette dernière a également dénoncé les expulsions par vols militaires qui se déroulent sans témoins et où les expulsés ne peuvent pas s'opposer à leur rapatriement, puisque chacun d'entre eux est escorté par des membres de la police fédérale. Selon Dominique Ernould, porte-parole de l'Office des Etrangers, les ressortissants guinéens et sénégalais expulsés ont pour la plupart introduit une demande d'asile mais ont été déboutés de leur procédure et n'ont donc pas reçu le statut de réfugiés. Depuis, ils séjournaient illégalement en Belgique et avaient reçu un ordre de quitter le territoire. (Belga)

Nos partenaires