"L'Irlande ne renouera jamais avec une culture de "spéculation"

16/12/13 à 00:05 - Mise à jour à 00:05

Source: Le Vif

(Belga) L'Irlande, devenue dimanche le premier pays de la zone euro sous assistance financière à s'affranchir de l'aide de ses partenaires, ne renouera "jamais" avec "la spéculation et l'avidité", a assuré le Premier ministre Enda Kenny.

"L'Irlande ne renouera jamais avec une culture de "spéculation"

"L'Irlande sort du plan d'aide UE-FMI ce soir", a annoncé le chef du gouvernement dans une allocution télévisée, ajoutant que le gouvernement allait cette semaine présenter un programme économique sur sept ans destiné à "garantir que jamais plus la stabilité de l'Irlande ne soit menacée par la spéculation et l'avidité". "Nous ne renouerons jamais avec cette culture", a-t-il ajouté. L'Irlande avait été contrainte d'accepter un plan d'aide de la part de l'Union européenne et du Fonds monétaire international de 85 milliards d'euros en 2010, quand l'explosion de la bulle immobilière menaçait son système bancaire d'une faillite totale. Trois ans plus tard, la sortie de ce plan de sauvetage international "est une étape importante mais ce n'est pas une fin en soi", a prévenu le Premier ministre. "Demain matin, l'Irlande sera à nouveau dans la position d'un membre à part entière de la zone euro", a-t-il dit. "A partir de demain, nous aurons accès aux marchés financiers de la même façon que les autres pays". Enda Kenny a salué les "sacrifices" subis par la population irlandaise durement éprouvée par une cure d'austérité drastique. L'Irlande, qui a reçu ses dernières tranches d'aide de la zone euro et du Fonds monétaire international (FMI) cette semaine, fait ainsi figure d'exemple pour les trois autres Etats européens sous assistance financière : Chypre, la Grèce et le Portugal. (Belga)

Nos partenaires