L'Iran recruterait des réfugiés afghans pour aller combattre en Syrie

16/05/14 à 14:28 - Mise à jour à 14:28

Source: Le Vif

(Belga) L'Iran recruterait des réfugiés afghans pour combattre en Syrie aux côtés des troupes du régime de Bachar al-Assad, assure le Wall Street Journal.

En échange, l'Iran offre à ces Afghans réfugiés sur son sol un salaire de 500 dollars par mois et des permis de résidence, ajoute le journal sur son site web, citant des responsables afghans et occidentaux. L'Iran chiite est un des alliés-clés du président syrien Bachar al-Assad dans sa lutte -qui dure depuis trois ans- contre les rebelles à majorité sunnites qui cherchent à le renverser. Des détails sur le recrutement de ces supplétifs par les Gardiens de la révolution, les troupes d'élite iraniennes, ont été publiés cette semaine sur un blog destiné aux réfugiés afghans en Iran, souligne le Wall Street Journal, qui assure que ses informations ont été confirmées par un leader religieux afghan de la ville sainte iranienne de Qom. Selon un responsable occidental cité par le quotidien, cette stratégie vise à réduire les pertes en Syrie parmi les Gardiens de la révolution et les troupes du Hezbollah libanais, qui soutient lui aussi le régime Assad. Téhéran dément fermement que ses troupes prennent part aux combats en Syrie, mais le Hezbollah a pour sa part reconnu combattre aux côtés des soldats de l'armée syrienne. Comme le Hezbollah et la plupart des Iraniens, les recrues afghanes sont chiites et soutiennent Bachar al-Assad, lui-même issu de la communauté alaouite, une branche du chiisme. (Belga)

Nos partenaires