L'Iran craint qu'une chute du régime syrien ne provoque un effet domino

02/01/13 à 15:15 - Mise à jour à 15:15

Source: Le Vif

(Belga) L'Iran craint qu'une éventuelle chute du régime syrien ne déclenche un effet domino. "De nombreux Iraniens s'opposent au soutien que nous témoignons à Bachar el-Assad. Pourtant, il en va de notre propre intérêt", a indiqué mercredi Ahmad Khatami, un membre de l'influente Assemblée iranienne des experts. "Dans le cas où les ennemis (l'Occident) parviendraient à faire tomber le régime syrien, les prochaines cibles pourraient être l'Irak et l'Iran."

L'Iran craint qu'une chute du régime syrien ne provoque un effet domino

L'Iran a pris le parti du président Bachar el-Assad dans le conflit qui oppose ce dernier aux rebelles syriens depuis bientôt deux ans, notamment parce que la Syrie constitue l'un des alliés les plus proches de l'Iran dans la lutte contre Israël. Les relations de l'Iran avec la Turquie voisine, l'Egypte, l'Arabie saoudite et d'autres pays arabes - rangés du côté des rebelles syriens - se sont considérablement détériorées. (ABEDIN TAHERKENAREH)

Nos partenaires