L'Irak libère des centaines de détenus, après des manifestations sunnites

14/01/13 à 16:08 - Mise à jour à 16:08

Source: Le Vif

(Belga) L'Irak a libéré plus de 300 prisonniers depuis la semaine dernière et un ministre a présenté lundi ses excuses pour leur détention injustifiée, en réponse à une demande clé des manifestants sunnites mobilisés depuis plusieurs semaines contre le Premier ministre chiite.

Le ministère de la Justice a libéré 178 détenus lundi, a affirmé à l'AFP le porte-parole du ministère, Haidar al-Saadi, ce qui porte à 335 le nombre de prisonniers libérés depuis la semaine dernière. Parmi les prisonniers relâchés se trouvait un certain nombre d'hommes âgés, selon un journaliste de l'AFP présent lors de leur libération. "Je présente mes excuses au nom de l'Etat irakien à quiconque a été arrêté et détenu tout ce temps. Il est apparu plus tard que vous étiez innocents", a déclaré lundi le vice-Premier ministre, Hussein Chahristani, lors d'une conférence de presse annonçant la libération des prisonniers. "Cela n'est pas seulement arrivé en Irak, c'est arrivé dans plusieurs pays. Je demande à toutes les forces de sécurité irakiennes de ne pas arrêter (des gens, NDLR) dans la précipitation, mais de plutôt se concentrer sur les vrais criminels qui ont commis des crimes contre les Irakiens", a-t-il ajouté. La minorité sunnite organise des rassemblements depuis trois semaines, réclamant la libération de prisonniers et l'abrogation des lois antiterroristes, utilisées selon eux par le gouvernement, dominé par les chiites, pour détenir à tort des membres de leur communauté. (VIM)

Nos partenaires