L'Irak a commencé à recevoir des armes russes dans le cadre d'un contrat de 4,3 mia USD

17/10/13 à 17:20 - Mise à jour à 17:20

Source: Le Vif

(Belga) L'Irak a commencé à recevoir des armes russes dans le cadre d'un contrat de 4,3 milliards de dollars signé en 2012, mais qui a failli être annulé par Bagdad sur des soupçons de corruption, a annoncé jeudi un haut responsable irakien.

"Nous avions en effet des soupçons sur ce contrat", a déclaré Ali al-Moussaoui, conseiller du Premier ministre irakien, Nouri al-Maliki, dans un entretien accordé à la chaîne de télévision publique russe RT. "Mais avant d'en commencer la mise en oeuvre, le président russe Vladimir Poutine et le Premier ministre irakien se sont mis d'accord sur la nécessité de réviser ce contrat pour exclure toute sorte de violations. Et finalement, la transaction a été signée", a-t-il indiqué. "Nous avons actuellement commencé à mettre en oeuvre l'une des étapes de ce contrat", a précisé M. al-Moussaoui. Le contrat porte essentiellement sur les livraisons d'hélicoptères qui devraient aider l'Irak à lutter contre les rebelles. En octobre 2012, la Russie avait annoncé avoir signé avec l'Irak des contrats d'armements de plus de 4,3 milliards de dollars. Mais en novembre la même année, l'Irak a déclaré avoir annulé ces contrats, sur fond de soupçons de corruption, avant de faire part de son intention de renégocier l'accord sur des achats d'armes avec la Russie. Selon la presse russe, il s'agit notamment de 30 hélicoptères d'attaque Mi-28 et de 42 systèmes de missiles sol-air Pantsir-S1. Bagdad aurait également souhaité acheter un certain nombre de MiG-29, des avions de chasse et d'autres types d'hélicoptères. (Belga)

Nos partenaires