L'intrusion sur un site nucléaire assimilée à du terrorisme

21/03/13 à 07:27 - Mise à jour à 07:27

Source: Le Vif

(Belga) Les personnes qui s'introduiront sur un site nucléaire pourront être assimilés à des terroristes, dénoncent les Verts qui épinglent une loi approuvée mardi, qui transpose une directive européenne. Ces intrus seront passibles d'une peine de deux ans de prison et d'une amende pouvant atteindre 30.000 euros. Selon les écologistes, interrogés dans "De Morgen", sont ainsi visés les activistes qui régulièrement tentent de s'introduire sur certains sites nucléaires en Belgique.

Le texte évoque l'intrusion ou la tentative d'intrusion sur les parties les plus sensibles d'un site nucléaire. "La loi vise Oussama Ben Laden mais ce sont surtout les activistes qui seront touchés. Les activistes environnementaux mais aussi les journalistes sont considérés comme des terroristes", a fait remarquer le député Stefaan Van Hecke (Groen). La ministre de la Justice, Annemie Turtelboom, a démenti toute intention de viser les activistes anti-nucléaires. "Les gens qui passent simplement au-dessus du grillage ne seront pas punis plus sévèrement", a-t-elle expliqué. (ANA)

Nos partenaires