L'institut Sainte-Claire de Verviers regrette le décès de Jean-Luc Delarue

24/08/12 à 14:21 - Mise à jour à 14:21

Source: Le Vif

(Belga) L'institut Sainte-Claire de Verviers, au sein duquel Jean-Luc Delarue avait tenu deux séances relatives aux addictions en juin 2011, regrette le décès de l'ancien animateur. "Nous avons eu beaucoup de chance de le recevoir. Il s'était montré très accessible et son discours a débouché sur un véritable travail de réflexion au sein de l'école", a indiqué vendredi le sous-directeur de l'institut Sainte-Claire.

L'institut Sainte-Claire de Verviers regrette le décès de Jean-Luc Delarue

L'ancien animateur de France Télévisions, privé d'antenne après la révélation de sa dépendance à la cocaïne, avait entamé "un tour de France anti-drogue" en 2011 afin de sensibiliser les lycéens aux méfaits de la drogue et de l'alcool. A l'initiative de l'institut Sainte-Claire, deux séances se sont également déroulées avec succès à Verviers. Il s'agissait des seules séances prévues en Belgique. "Jean-Luc Delarue est apparu loin des strass et des paillettes et a privilégié le contact humain. Après son témoignage, nous avons pu recueillir les ressentis des élèves et développer des outils plus ciblés avec le PMS pour tenter de vaincre ces addictions", explique le sous-directeur. Pour l'heure, "il faudrait également travailler sur la prise de conscience que dans certains cas, on ne s'en sort pas", conclut le sous-directeur. Jean-Luc Delarue, animateur vedette de "Ca se discute", est décédé dans la nuit de jeudi à vendredi des suites d'un cancer de l'estomac. (VIM)

Nos partenaires