L'Institut des Réviseurs d'Entreprises s'oppose à une scission de l'organisation

29/09/12 à 01:00 - Mise à jour à 01:00

Source: Le Vif

(Belga) L'Institut des Réviseurs d'Entreprises (IRE) n'est pas favorable à une division de l'organisation en deux instituts, l'un néerlandophone et l'autre francophone. C'est ce qu'il ressort d'une assemblée générale extraordinaire de l'IRE.

"Nous ne voyons pas quelle serait la valeur ajoutée d'un double corps de normes professionnelles et déontologiques en Belgique, ou d'une application différenciée de celles-ci", selon un communiqué de l'IRE diffusé vendredi soir. Il y a quelques semaines, le ministre de l'Economie, Johan Vande Lanotte, avait annoncé qu'il voulait rapidement aboutir à un plan visant à scinder l'Institut des Réviseurs d'Entreprises. Le président de l'IRE, Michel De Wolf, avait déjà rejeté cette idée à ce moment-là. Ce refus de scission a été confirmé vendredi lors d'une assemblée générale extraordinaire de l'IRE. L'Institut ne voit pas qu'elle serait la "valeur ajoutée" d'une telle division. Il souhaite la réalisation d'une "étude d'impact", sur base de laquelle une éventuelle évolution des structures de l'Institut pourrait être décidée. L'IRE demande à M. Vande Lanotte "d'étudier les possibles améliorations de ces structures dans le respect de la cohérence des normes déontologiques et professionnelles et de leur application en Belgique", conclut le communiqué. (DRM)

Nos partenaires