L'instauration d'un impôt minimum pour les sociétés est sur la table des négociations

07/11/12 à 09:30 - Mise à jour à 09:30

Source: Le Vif

(Belga) Le gouvernement songe sérieusement à augmenter l'imposition des entreprises qui font de gros bénéfices mais ne paient pas ou peu d'impôts, écrit Le Soir dans son édition de mercredi. La mesure mise sur la table du conclave budgétaire par le PS prévoit un impôt minimal de 12,5% sur une base taxable dont les détails doivent encore être fixés. La mesure rapporterait au moins 150 millions d'euros par an.

L'instauration d'un impôt minimum pour les sociétés est sur la table des négociations

Selon le quotidien, l'an dernier, les 500 sociétés ayant réalisé les plus gros bénéfices en 2011 ont été taxées en moyenne à 5,44% alors que le taux d'imposition est de 33,99%. Par ailleurs, d'après l'Echo, le Parti Socialiste a remis sur la table l'idée d'une taxe sur les plus-values boursières, et plus précisément sur les rendements jugés anormaux qui seraient taxés à concurrence de 25%. (VIM)

Nos partenaires