L'informatique imposera 80% des contrôles fiscaux

17/08/13 à 07:22 - Mise à jour à 07:22

Source: Le Vif

(Belga) D'ici trois ans, quatre contrôles fiscaux sur cinq seront décidés par ordinateur. L'administration fiscale a en effet prévu d'augmenter la proportion de contrôles ciblés via "data mining", un outil informatique d'analyse d'une très grande quantité de données et qui est spécialisé dans le débusquage d'anomalies, peut-on lire samedi dans Le Soir.

L'informatique imposera 80% des contrôles fiscaux

Le système semble efficace. Ainsi, le fisc ne s'est penché l'an dernier que sur 2,58 millions de déclarations à l'impôt des personnes physiques, contre 3,56 millions en 2010, et le nombre de "déclarations modifiées" est resté sensiblement le même (409.000 en 2010 et 400.000 en 2012). Et l'argent continue de rentrer. Mais sur le terrain, l'efficacité du système informatique est cependant mise en doute. Certains relèvent que les dossiers sélectionnés par l'ordinateur n'aboutissent pas à davantage de rectifications que ceux sélectionnés par les agents, pour qui la perte d'autonomie se traduit de surcroît par une perte de motivation. (Belga)

Nos partenaires