L'infirmier psychiatrique pédophile d'Asse renvoyé devant le tribunal correctionnel

05/03/13 à 20:32 - Mise à jour à 20:32

Source: Le Vif

(Belga) Marc V., l'infirmier psychiatrique d'Asse qui est soupçonné d'avoir abusé de plusieurs enfants en Belgique, Pologne et au Brésil, a été renvoyé devant le tribunal correctionnel par la chambre du conseil de Bruxelles, a appris Belga auprès de son avocat, Me Marijn Van Nooten. Marc V. est détenu depuis janvier 2012 après la découverte par les enquêteurs de plusieurs millions de documents à caractère pédopornographique sur ses ordinateurs.

Marc V., qui a déjà été condamné à deux reprises pour des faits d'abus sur des enfants, avait été appréhendé une première fois en 2006 au Brésil pour fabrication de matériel pédopornographique, mais avait été relâché. Après une demande d'extradition très sommaire du Brésil en 2009, le parquet de Bruxelles avait entamé sa propre enquête en mars 2010. Celle-ci avait livré suffisamment d'éléments un an plus tard pour placer l'individu sous mandat d'arrêt, sous l'inculpation de possession et de fabrication de matériel pédopornographique et d'attentats à la pudeur sur des mineurs. Un mois plus tard, Marc V. avait été libéré sous conditions, mais dans les mois qui ont suivi, la justice est parvenue à percer les systèmes de sécurité qui protégeaient les données de ses ordinateurs. C'est alors qu'il est apparu que le suspect possédait pas moins de dix millions de documents (images et films) à caractère pédopornographique. Le suspect apparaissait sur un grand nombre de ces photos et vidéos, alors qu'il était en train de commettre des abus sur les victimes. Sur base de ces nouveaux éléments, il avait une nouvelle fois été incarcéré et se trouve depuis lors toujours en prison. A la demande du parquet de Bruxelles, la chambre du conseil a renvoyé la semaine dernière le suspect devant le tribunal correctionnel. Le procès pourrait déjà débuter fin mars. (VAD)

Nos partenaires