L'Indonésie rappelle son ambassadeur en Australie après un nouveau scandale d'espionnage

18/11/13 à 11:28 - Mise à jour à 11:28

Source: Le Vif

(Belga) L'Indonésie a rappelé lundi son ambassadeur en Australie, à la suite d'informations de presse selon lesquelles Canberra aurait tenté de placer sur écoute le téléphone portable du président indonésien.

L'Indonésie rappelle son ambassadeur en Australie après un nouveau scandale d'espionnage

"Nous avons décidé de rappeler l'ambassadeur en Indonésie pour consultation", a indiqué le ministre indonésien des Affaires étrangères, Marty Natalegawa, lors d'une conférence de presse convoquée à la hâte quelques heures après les révélations dans les médias australiens. Selon la chaîne de télévision australienne ABC et l'édition locale du quotidien britannique The Guardian, les services de renseignement australiens auraient tenté d'écouter le téléphone portable du président indonésien Susilo Bambang Yudhoyono pendant deux semaines en août 2009, peu après un attentat islamiste qui avait fait neuf morts, dont les deux kamikaze. Au moins une conversation aurait été interceptée, selon les médias. Les téléphones de la Première Dame indonésienne, Ani, aurait également figuré parmi les cibles des renseignements australiens, tout comme ceux du vice-président Boediono et d'autres officiels, selon les médias australiens qui citent des documents présentés comme émanant d'Edward Snowden, ancien consultant de l'Agence de sécurité nationale (NSA) américaine. M. Marty a qualifié l'espionnage présumé d'"acte inamical et inapproprié entre deux partenaires stratégiques", menaçant de "répercussions très graves" sur les relations bilatérales si cela était confirmé. Le chef de la diplomatie indonésienne a d'ores et déjà annoncé le passage en revue du programme d'échange d'informations entre les deux pays, qui sert notamment à la lutte antiterroriste mais plus récemment à l'arrestation de passeurs de boat-people en route vers l'Australie. (Belga)

Nos partenaires