L'indexation de la liste civile couvrira, une nouvelle fois, les dépenses d'énergie

05/02/13 à 13:06 - Mise à jour à 13:06

Source: Le Vif

(Belga) Le roi Albert II, consacrera, comme l'année dernière, l'indexation de la liste civile au paiement des factures énergétiques, un geste qui doit être vu comme une contribution à l'effort de rigueur décidé par le gouvernement, a indiqué mardi en Commission de la Chambre, le secrétaire d'État chargé de la Régie des Bâtiments, Servais Verherstraeten.

La liste civile fixe pour la durée du règne l'ensemble des moyens de fonctionnement dont dispose le roi. Elle est indexée chaque année et le renoncement à cette indexation ne peut intervenir qu'à la demande du souverain. Le chef de l'État avait fait savoir l'année dernière qu'il entendait participer à l'effort de crise décidé par le gouvernement. Mardi, le député Theo Francken (N-VA) a souhaité savoir si le roi avait effectivement tenu sa promesse et s'il souhaitait la renouveler pour les années à venir. Interrogé par lui en Commission, Servais Verherstraeten a indiqué que l'indexation de la liste civile, consacrée aux dépenses d'énergie, avait représenté 167.000 euros en 2012. Le montant sera probablement plus que doublé en 2013 et entièrement consacré au paiement des factures. "En ce qui concerne les économies en 2014, je suppose que le roi saura une nouvelle fois prendre ses responsabilités", a-t-il précisé. Le secrétaire d'État a par ailleurs confirmé les chiffres relatifs aux investissements de la Régie des Bâtiments dans les domaines royaux: 29,5 millions d'euros entre 2008 et 2012, soit 5,9 millions d'euros par an. En 2012, ce montant est retombé à 3,2 millions d'euros et il a été fixé à 3,1 millions d'euros pour 2013. M. Verherstraeten a par ailleurs suggéré que les dépenses pour la monarchie qui font l'objet d'une dispersion entre plusieurs départements (Régie des Bâtiments, Défense, Police, Intérieur et Affaires étrangères) soient regroupées dans un seul programme budgétaire. Cela ne pourra que contribuer à une plus grande transparence, a-t-il dit. (JAV)

Nos partenaires