L'indépendance de la Flandre lui coûterait 237 milliards d'euros

17/03/14 à 07:38 - Mise à jour à 07:38

Source: Le Vif

(Belga) D'après le groupe de réflexion séparatiste De Warande, le prix à payer pour une Flandre indépendante serait de 237 milliards d'euros. Ce montant correspond à la reprise par la République flamande d'une partie de la dette publique de la Belgique et au maintien temporaire des transferts financiers entre le nord et le sud du pays, lit-on lundi dans De Morgen.

L'indépendance de la Flandre lui coûterait 237 milliards d'euros

Dans son dernier livre "Belgique. La mission impossible" (België. De onmogelijke opdracht), Remi Vermeiren, ancien haut dirigeant de la banque KBC et actuel membre éminent du groupe de réflexion séparatiste, propose une clé de répartition selon laquelle la Flandre prendrait à sa charge 55% de la totalité de la dette publique. Ce qui correspond à environ 203 milliards d'euros au regard du niveau actuel de la dette. Concernant les transferts financiers relatifs à la sécurité sociale, Remi Vermeiren propose un scénario selon lequel la Wallonie pourrait encore compter durant cinq ans sur 3,6 milliards d'euros provenant de Flandre. Une somme qui serait ensuite progressivement abaissée de 10% chaque année durant dix ans. Ce qui ferait un montant total de 34 milliards d'euros. C'est la première fois qu'un scénario complet, chiffré et objectif de scission du pays est mis sur papier du côté radical flamand, écrit De Morgen. Dans son livre, l'auteur plaide pour diviser la Belgique en trois entités: la Flandre, la Wallonie et Bruxelles, qui serait une ville-Etat. Les nouvelles frontières correspondraient aux frontières régionales actuelles. Chaque Belge pourrait choisir laquelle des trois nouvelles nationalités il prend, et ce indépendamment du lieu où il vit. Bruxelles deviendrait un Etat indépendant mais la Flandre et la Wallonie conserveraient la compétence d'y développer des services pour leur propre communauté. (Belga)

Nos partenaires