L'imposé de la finale du Concours Reine Elisabeth est une oeuvre du français Michel Petrossian

24/05/13 à 13:02 - Mise à jour à 13:02

Source: Le Vif

(Belga) L'oeuvre inédite imposée lors de la finale du Concours Reine Elisabeth consacré cette année au piano est "In the Wake of Ea" du compositeur français Michel Petrossian. C'est en effet lui qui a remporté le Concours international de composition organisé en décembre 2012. Son oeuvre a été choisie parmi 141 partitions venant des cinq continents.

Après des études de violoncelle et de guitare, Michel Petrossian a étudié la composition, l'écriture, l'analyse et l'orchestration au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris. Il a achève ses études en 2001, par un Diplôme de Formation Supérieure en Composition. Soucieux de faire connaître la musique de son temps, il a fondé, en 1998, avec le compositeur Jérôme Combier, l'ensemble Cairn, constitué d'élèves du Conservatoire de Paris. Il a déjà de nombreuses oeuvres à son actif. Il s'intéresse également aux civilisations anciennes et à la philologie et se consacre à l'étude approfondie de diverses langues anciennes à l'École des langues et des civilisations de l'Orient ancien, ainsi qu'à la Sorbonne où il a obtenu un Master. Son intérêt pour les civilisations anciennes l'a inspiré pour l'oeuvre retenue par le Concours. Il travaille actuellement sur un projet d'opéra avec la librettiste et auteure américaine Leslie Dunton-Downer. (Belga)

Nos partenaires