L'IBSR s'attaque à l'image "valorisante" de la vitesse

29/03/13 à 11:18 - Mise à jour à 11:18

Source: Le Vif

(Belga) L'Institut belge pour la sécurité routière (IBSR) lancera lundi prochain sa nouvelle campagne "Pourquoi tu roules si vite? " pour casser l'image "encore trop positive" de la vitesse dans la circulation, annonce-t-il vendredi dans un communiqué de presse. Trop d'automobilistes considèrent que rouler vite est peu dangereux, déplore l'IBSR.

L'IBSR s'attaque à l'image "valorisante" de la vitesse

La vitesse excessive ou inadaptée a causé environ un tiers des 47.924 accidents corporels enregistrés en Belgique en 2011, "en dépit d'importants efforts de sensibilisation et de répression", indique l'IBSR. "Cela signifie donc que plus de 15.000 accidents, soit plus de 40 par jour, sont provoqués chaque année par un conducteur trop pressé." D'après les mesures de l'IBSR, la vitesse moyenne des automobilistes non gênés par les conditions de circulation est supérieure à la limitation sur tous les types de route, sauf sur celles limitées à 90 km/h. L'institut constate une "légère tendance à la baisse" amorcée en 2010 et confirmée en 2012, mais regrette que la vitesse fasse encore l'objet d'une acceptabilité sociale "trop élevée". Une diminution de 1 km/h de la vitesse moyenne engendrerait pourtant une baisse du nombre de tués de 3,5 à 6%, glisse l'IBSR dans son communiqué de presse. La nouvelle campagne sera présente le long des autoroutes du 1er au 28 avril et vise à "augmenter la désapprobation sociale de la vitesse en interpellant les conducteurs concernés à travers la question d'un enfant", précise l'institut. Son slogan, "Pourquoi tu roules si vite ? ", est prononcé par une petite fille fâchée et en larmes. (PVO)

Nos partenaires