L'homme soupçonné d'avoir lacéré le bras de sa compagne au couteau a été relaxé

01/06/14 à 21:59 - Mise à jour à 21:59

Source: Le Vif

(Belga) L'homme de 46 ans soupçonné d'avoir lacéré le bras de sa compagne à coups de couteau a été relaxé à la suite de nouvelles déclarations de sa compagne, a indiqué dimanche le parquet de Namur. La victime a en fait été blessée en traversant une porte vitrée, ce qui correspond davantage aux explications du quadragénaire qui prétendait ne jamais avoir porté le moindre coup de couteau.

D'après une première version, la compagne était restée seule à leur appartement situé rue de l'Armée Grouchy à Namur pendant que son compagnon avait passé la journée de son côté en consommant de l'alcool. Le couple vivait une relation houleuse depuis environ sept mois. A son retour, l'homme avait défoncé la porte de l'appartement car il avait trouvé porte close. Il se serait ensuite emparé d'un couteau et aurait lacéré le bras de sa compagne. A la suite de certaines incohérences, la femme a été réentendue. Elle n'a vraisemblablement pas été lacérée au couteau. Selon ses explications, le couple s'est disputé. L'homme et la femme se sont empoignés et quelques coups ont été échangés. La femme, qui avait elle aussi consommé de l'alcool, a perdu l'équilibre et a traversé la porte vitrée de l'appartement. Cette deuxième déclaration correspond davantage à la réalité, selon le parquet. Le quadragénaire, qui devait faire l'objet d'une procédure accélérée et comparaître prochainement au tribunal correctionnel, a été remis en liberté. On lui a toutefois interdit tout contact avec sa compagne. (Belga)

Nos partenaires