l'hommage de Chirac malgré "les désaccords passés" et quelques mots crus...

08/04/13 à 20:53 - Mise à jour à 20:53

Source: Le Vif

(Belga) L'ancien président français Jacques Chirac a rendu lundi "hommage" à la "ténacité" de Margaret Thatcher, rappelant des désaccords parfois très vifs qui avaient culminé début 1988 lors d'un sommet européen quand le Français avait eu des mots d'énervement très forts envers la Britannique.

l'hommage de Chirac malgré "les désaccords passés" et quelques mots crus...

"J'apprends avec tristesse la disparition de Margaret Thatcher, grande figure de l'Histoire du Royaume-Uni et femme de volonté", écrit dans un communiqué diffusé par son bureau l'ancien chef de l'Etat, qui ajoute: "C'est une page de l'histoire de son pays qui se tourne". "On le sait, nous avions eu des désaccords dans le passé, et nous les avions toujours assumés pleinement car ils étaient dictés par la conception qui étaient la nôtre des intérêts de nos peuples. Mais je dois ajouter que jamais ces divergences de vues n'ont empêché le respect entre nous", souligne Jacques Chirac. En 1988, lors d'une discussion sur la politique agricole commune à Bruxelles, Jacques Chirac, alors Premier ministre français, avait dit à propos de la Dame de fer, sans se rendre compte que son micro était encore ouvert: "Mais qu'est-ce qu'elle veut cette mégère (ou ménagère selon les versions) ? Mes couilles sur un plateau ? ". Le quotidien britannique The Sun avait alors titré: "Le Premier ministre français est ordurier". "Je tiens aujourd'hui à rendre hommage à sa ténacité et à la haute idée qu'elle se faisait de son pays, qu'elle a toujours servi avec fierté et courage", conclut l'ancien président français (1995-2007), avant de présenter ses "condoléances les plus attristées à la famille et aux proches" de Mme Thatcher (Belga)

Nos partenaires