L'exportation d'armes flamandes vers l'Arabie Saoudite peut se poursuivre

02/07/13 à 20:16 - Mise à jour à 20:16

Source: Le Vif

(Belga) Le ministre-président flamand, Kris Peeters, n'inscrira pas l'Arabie Saoudite sur la liste des pays vers lesquels l'exportation d'armes est gelée. Chaque licence sera toutefois assortie d'une déclaration qui impose à ce pays de la péninsule arabique de demander l'autorisation de la Région flamande en cas de réexportation et interdit de réexporter vers la Syrie ou d'utiliser les armes dans le cadre du conflit syrien.

Il y a deux semaines, l'Agence Reuters a fait état d'une information selon laquelle des armes belges et françaises passent par l'Arabie Saoudite avant d'être acheminées vers la Syrie. Il s'agirait de missiles anti-aériens tirables à l'épaule, fournis aux rebelles syriens. Le député flamand Jan Roegiers (sp.a) suivi par d'autres, dont Fientje Moermans (Open Vld), ont demandé à M. Peeters de geler les exportations d'armes vers l'Arabie Saoudite. Interrogé au parlement flamand, le ministre-président a indiqué que ce type d'armes n'était pas fabriqué en Flandre ou même dans les autres Régions du pays. Il pourrait donc s'agir d'armes illégales fournies par des intermédiaires belges. Or la lutte contre ce type de commerce relève du pouvoir fédéral. M. Peeters ne voit donc pas de raison d'interdire pour le moment les exportations vers ce pays. (Belga)

Nos partenaires