L'ex-président kirghize condamné à 25 ans de prison par contumace

05/04/14 à 12:24 - Mise à jour à 12:24

Source: Le Vif

(Belga) L'ex-président kirghize Kourmanbek Bakiev, déchu en 2010, a été condamné par contumace à 25 ans de prison. L'homme est accusé d'avoir commandité un attentat contre un homme d'affaires britannique, en désaccord avec le gouvernement de Bichkek au sujet de la gestion d'une mine d'or. La victime a survécu à l'attaque en 2006 dans la capitale, mais avait été gravement blessée. Le tribunal a également ordonné la saisie des actifs de Kourmanbek Bakiev, indiquent samedi plusieurs médias locaux.

Le président Bakiev était arrivé à la tête du Kirghizstan en mars 2005 après une violente révolte qui avait chassé le chef d'Etat d'alors, Askar Akaïev, au pouvoir depuis 1990 et l'époque soviétique. Bakiev est resté au pouvoir jusqu'en 2010. Il vit actuellement avec sa famille en Biélorussie, qui refuse de livrer l'ancien président. Son frère Janych, qui était le chef des services de la sécurité d'Etat durant le règne de Bakiev, et son fils Maxim avaient déjà été condamnés, également par contumace, à la perpétuité. Son autre fils, Marat, avait écopé de 20 ans de réclusion. En février 2013, Kourmanbek Bakiev avait déjà été condamné à 24 ans de prison pour des crimes et délits commis lorsqu'il était au pouvoir. (Belga)

Nos partenaires