L'ex-Premier croate Ivo Sanader inculpé pour la 5e fois dans une affaire de corruption

13/12/12 à 18:55 - Mise à jour à 18:55

Source: Le Vif

(Belga) La justice croate a inculpé jeudi l'ancien Premier ministre Ivo Sanader dans une cinquième affaire de corruption, où il est accusé d'avoir détourné 3,5 millions d'euros, près d'un mois après sa condamnation à dix ans de prison dans un autre procès pour corruption.

L'ex-Premier croate Ivo Sanader inculpé pour la 5e fois dans une affaire de corruption

Chef du gouvernement de 2003 à 2009, M. Sanader, inculpé dans cette nouvelle affaire aux côtés de trois autres personnes, dont un ancien ministre de son cabinet, est accusé d'avoir mis en oeuvre en avril 2009 l'achat par le ministère du Développement rural d'un immeuble à un prix qui était "deux fois supérieur" à sa valeur de marché. M. Sanader et les autres inculpés sont accusés d'avoir causé par cette acquisition un préjudice de 3,5 millions d'euros au budget de l'État, dont 2,3 millions d'euros avaient ensuite été versés à l'ancien Premier ministre lui-même, selon l'acte d'inculpation. M. Sanader plaide non coupable dans cette affaire, alors que l'ancien ministre du Développement rural, Petar Cobankovic, et un ancien député du Parlement croate, Stjepan Fiolic, qui avait vendu la propriété au gouvernement, plaident coupable. Le quatrième inculpé, qui plaide également non coupable, est le patron d'une entreprise qui avait fait l'évaluation du prix de l'immeuble. M. Sanader, 59 ans, a été condamné en première instance le 20 novembre à dix ans de prison dans un procès où il a été reconnu coupable d'avoir touché des pots-de-vin de plus de cinq millions d'euros du géant hongrois de l'énergie MOL et d'une banque autrichienne. La lutte contre la corruption est un domaine surveillé de près par Bruxelles en Croatie, appelée à adhérer à l'Union européenne en juillet 2013. (KAV)

Nos partenaires