L'ex-PDG d'Elf, Loïk Le Floch-Prigent, extradé vers le Togo

16/09/12 à 08:06 - Mise à jour à 08:05

Source: Le Vif

(Belga) L'ex-PDG d'Elf, Loïk Le Floch-Prigent, arrêté samedi matin à Abidjan (Côte d'Ivoire) dans le cadre d'un mandat d'arrêt international délivré par la justice togolaise dans une affaire d'escroquerie, a été extradé vers le Togo, selon Radio France Internationale (RFI).

L'ex-PDG d'Elf, Loïk Le Floch-Prigent, extradé vers le Togo

L'arrestation de l'ancien PDG du groupe pétrolier Elf serait liée à celle, début septembre, de Pascal Bodjona. Cet ancien ministre togolais de l'administration territoriale est cité dans une affaire d'escroquerie internationale portant sur un montant de 48 millions de dollars (environ 36,5 millions d'euros)", qui oppose un homme d'affaires togolais, Bertin Sow Agba, à un homme d'affaires émirati, Abbas El Youssef. Auparavant, l'homme d'affaires français avait été "entendu en qualité de témoin à Abidjan dans une affaire togolaise", avait indiqué son avocat français, Me Patrick Klugman, qui s'est dit "inquiet de son état de santé". L'ancien grand patron, qui aura 69 ans la semaine prochaine, a été nommé dans les années 1980 à la tête des plus grandes entreprises françaises, notamment le géant pétrolier Elf entre 1989 et 1993, mais aussi le chimiste Rhône-Poulenc (1982-1986), Gaz de France (1993-1995) et la compagnie ferroviaire SNCF (1995-1996). Dans le cadre de l'affaire Elf, un scandale de corruption qui a éclaté dans les années 1990, Loïk Le Floch-Prigent a été condamné à trois reprises et incarcéré, notamment pour abus de biens sociaux. M. Le Floch-Prigent, qui devait, selon son avocat, subir bientôt une intervention chirurgicale, travaillait ces derniers temps comme consultant dans des affaires pétrolières. (FRED TANNEAU)

Nos partenaires