L'ex-directrice de la Société wallonne du logement sera indemnisée

23/04/14 à 18:54 - Mise à jour à 18:54

Source: Le Vif

(Belga) Catherine Delid, ancienne directrice des services généraux de la Société wallonne du logement (SWL), licenciée en décembre 2011 après des audits anti-fraude au sein de la société, aura droit à 160.000 euros d'indemnités car elle a été licenciée abusivement, rapporte mercredi le quotidien La Libre sur son site internet.

Des dysfonctionnements de la direction des Services généraux et celle de la Communication avaient été mis en lumière par les audits anti-fraude, comme le non-respect des règles de marchés publics, l'absence de gestion des voitures de fonction et des cartes de carburant, le remboursement de frais d'habillement indus ou l'accès non contrôlé à la cave à vins. La directrice commune de ces services, Catherine Delid, avait été licenciée pour faute grave. Elle sera toutefois indemnisée à hauteur de 160.000 euros, le jugement ayant été jugé abusif, selon La Libre. (Belga)

Nos partenaires