L'ex-compagnon de la femme retrouvée étranglée à Zeebrugge devant la chambre du conseil

29/07/14 à 12:17 - Mise à jour à 12:17

Source: Le Vif

(Belga) L'homme, âgé de 60 ans, suspecté du meurtre de sa compagne de 43 ans, retrouvée étranglée jeudi sur une plage de Zeebrugge, comparaîtra vendredi 1er août devant la chambre du conseil de Bruges. Son avocat a demandé un report après avoir pointé le manque d'éléments dans le dossier. Le sexagénaire devait initialement comparaître mardi devant la chambre du conseil.

L'ex-compagnon de la femme retrouvée étranglée à Zeebrugge devant la chambre du conseil

"Un report semble logique car le dossier manque d'éléments", indique l'avocat du suspect, Kim Devoldere. Un préservatif usagé a été retrouvé à proximité du cadavre, et les résultats de l'analyse ADN sont toujours attendus. "Je vais à nouveau examiner le dossier jeudi, il devrait être prêt d'ici là". L'ex-compagnon de la victime a nié son implication dans le meurtre lors de sa première audition. L'autopsie du corps retrouvé jeudi dernier sur la plage de Zeebrugge révèle que la victime a été tuée par strangulation. Après la découverte de la dépouille, les enquêteurs se sont rapidement tournés vers son ex-compagnon, car la police avait déjà dû intervenir auparavant pour des conflits entre la victime et ce dernier. L'homme, qui vit aux Pays-Bas, a été appréhendé dans les environs de Maldegem alors qu'il se trouvait en compagnie de trois autres personnes dans une voiture. Ces dernières ont été relâchées après interrogatoire. (Belga)

Nos partenaires