L'Europe a importé plus de 15.000 tonnes de volaille chinoise l'année dernière

11/04/13 à 17:52 - Mise à jour à 17:52

Source: Le Vif

(Belga) L'Union européenne a importé 15.669 tonnes de volaille chinoise l'année dernière, selon les statistiques de la Commission européenne. Cette viande ne présente cependant pas de risque sanitaire car elle est préalablement traitée et cuite, assure l'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca), alors que le Chine a enregistré ce jeudi le dixième décès imputé au virus H7N9 de la grippe aviaire.

L'Europe a importé plus de 15.000 tonnes de volaille chinoise l'année dernière

L'importation de viande de volaille depuis la Chine connaît depuis cinq ans une progression constante et spectaculaire dans l'Union européenne depuis cinq ans. Les 15.669 tonnes importées en 2012 constituent une augmentation de 13% par rapport aux 13.808 de l'année précédente. Ces importations ne s'élevaient qu'à 15 tonnes en 2008. Au classement des pays exportateurs de viande de volaille en Europe, la Chine figure cependant encore loin du Brésil (561.322 tonnes en 2012) et de la Thaïlande (196.423 tonnes). La viande en provenance de Chine ne présente pas de risque sanitaire, assure l'Afsca. L'importation de volailles vivantes ou de viande de volaille crue reste interdite. "Il existe une exception pour les régions qui ont la situation sous contrôle mais la viande doit être traitée et cuite", confirme Yasmine Ghafir, porte-parole de l'Afsca. "Des contrôles supplémentaires sont également organisés et une liste limitative des établissements autorisés à importer a été dressée." Ce jeudi, la Chine a rapporté un dixième décès attribué au virus H7N9 de la grippe aviaire. Les autorités sanitaires belges se veulent néanmoins rassurantes, car aucune transmission d'homme à homme n'a pour l'instant été constatée. Le European Centre for Disease Prevention and Control estime également que le risque pour l'Europe reste très faible. "Les patients infectés sont des cas isolés, concentrés dans l'est de la Chine", indique l'Institut Scientifique de Santé Publique. (Belga)

Nos partenaires