L'étude Beliris recommande une ligne automatique via les quartiers denses

11/09/12 à 12:15 - Mise à jour à 12:15

Source: Le Vif

(Belga) Les données socio-économiques et stratégiques plaident objectivement en faveur d'une ligne automatique pour l'extension du métro bruxellois vers le nord de la ville et d'un tracé via les quartiers densément peuplés de Schaerbeek, révèle le premier volet de l'étude commandée par Beliris pour objectiver ce vaste dossier d'infrastructure.

L'étude Beliris recommande une ligne automatique via les quartiers denses

C'est désormais 2023 - et non plus 2020 - qui apparaît comme une échéance plausible pour rendre cette ligne opérationnelle. L'étude élimine définitivement de la carte l'option d'une ligne de tram en site propre intégral aux motifs principaux qu'elle ne suffirait pas à rencontrer la demande de transport croissante, ne permettrait pas d'atteindre les objectifs de vitesse commerciale du plan Iris 2 des déplacements de la Région bruxelloise. Elle ne pourrait en outre être physiquement aménagée qu'au détriment de l'espace réservé aux autres modes de transport, y compris les usagers "faibles" (piétons, cyclistes). L'étude réalisée par la société momentanée "Bureau Métro Nord" privilégie la mise en service d'emblée d'un métro automatique sans passer temporairement par un métro classique, car elle présente un meilleur bilan économique à long terme. Le rapport présenté mardi par les auteurs, ainsi que par la vice-Première ministre Laurette Onkelinx et le ministre-président bruxellois, Charles Picqué, propose aussi de prolonger la ligne de Bordet, à Evere, pour rejoindre Haren afin de favoriser une connexion avec deux lignes du futur RER. Ce vaste projet devrait mobiliser quelque 800 millions d'euros. (JDD)

Nos partenaires