L'Ethiopie intègre formellement la Force africaine en Somalie

22/01/14 à 17:08 - Mise à jour à 17:08

Source: Le Vif

(Belga) Quelque 4.400 soldats éthiopiens, déployés depuis novembre 2011 en Somalie, ont formellement intégré mercredi les rangs de la Force de l'Union africaine dans le pays (Amisom), a annoncé l'Amisom.

L'Ethiopie intègre formellement la Force africaine en Somalie

"Les troupes éthiopiennes vont constituer le sixième contingent" de l'Amisom, jusqu'ici constitué de plus de 17.000 soldats ougandais, kényan, burundais, djiboutiens et sierra-léonais, a annoncé la force déployée depuis 2007 en Somalie en soutien aux fragiles autorités de Mogadiscio. Au total 4.395 soldats éthiopiens intègrent la Force africaine, conformément à une résolution de l'ONU qui, mi-novembre, avait autorisé un renforcement de 4.400 hommes de ses effectifs, désormais d'environ 22.100 hommes. Les troupes éthiopiennes seront responsables des régions de Gedo, Bay et Bakool, dans lesquelles le corps expéditionnaire éthiopien était déjà largement déployé. Les régions de Gedo et Bakool sont frontalières de l'Ethiopie, qui partage une très longue frontière avec la Somalie. L'armée éthiopienne, entrée en novembre 2011 en Somalie pour lutter contre les insurgés islamistes shebab, était également présente dans d'autres zones proches de sa frontière. Addis Abeba n'a jamais dévoilé le nombre de ses soldats présents en Somalie et il est difficile de savoir si l'Ethiopie comptait y conserver une présence militaire hors Amisom. Depuis qu'elle a chassé les shebab de Mogadiscio en août 2011, l'Amisom a largement contribué à faire reculer militairement les shebab, qui ont essuyé une série ininterrompue de défaites les contraignant à abandonner tous leurs bastions du centre et du sud à la Force africaine ou à l'armée éthiopienne. Les shebab contrôlent cependant encore de vastes zones rurales et l'Amisom estimait récemment manquer d'effectifs pour étendre sa présence au-delà des localités conquises. (Belga)

Nos partenaires