L'équipe matinale de la prison de Louvain-Central en arrêt de travail

03/07/14 à 11:59 - Mise à jour à 11:59

Source: Le Vif

(Belga) La quasi totalité de l'équipe des gardiens du matin à la prison de Louvain-Central n'a pas pris son service à 6 heures jeudi, mettant ainsi à exécution une menace des syndicats. L'équipe de l'après-midi ne commencera qu'à 16 heures. Entre temps, d'autres services ont également prévu de débrayer entre 12 et 16 heures. Depuis une semaine, les gardiens de l'établissement pénitentiaire débrayent entre 12h00 et 16h00 pour protester contre le manque de personnel.

Les syndicats, qui ont lancé le mouvement de grève jeudi dernier, exigent de nouveaux recrutements à la prison de Louvain-Central. Depuis janvier, l'établissement pénitentiaire souffre d'un manque de personnel correspondant à 14 équivalents temps plein dans le service de gardiennage et à six temps plein au sein de l'administration. Le personnel doit parfois travailler 7 jours sur 7 et renoncer à des jours de repos pour pallier le manque d'effectifs . Les syndicats menacent de durcir les actions si la direction continue à éviter le dialogue. L'équipe de l'après-midi fera notamment grève durant toute la durée de son service vendredi. "La direction a indiqué à l'ACOD-Bruxelles qu'elle cherchait une solution, mais nous n'avons encore reçu aucune proposition concrète", déplore Hans Lemmens, délégué ACOD(CGSP) de la prison de Louvain-Central. Le délégué met également en garde contre de possibles actions dans d'autres prisons. "Nous ne sommes pas les seuls à connaître une pénurie de personnel, c'est dû à la mauvaise politique menée ces dernières années", conclut-il. (Belga)

Nos partenaires