L'épouse d'un combattant syrien perçoit à nouveau un revenu d'intégration à Anvers

09/10/13 à 07:16 - Mise à jour à 07:16

Source: Le Vif

(Belga) L'épouse de Saïd M'Nari, un membre de Sharia4Belgium parti en mai à destination de la Syrie, perçoit à nouveau un revenu d'intégration. Le CPAS d'Anvers avait décidé en août de suspendre ce versement. "La suspension du revenu d'intégration était peut-être prématurée", a indiqué un conseiller N-VA, sous couvert de l'anonymat, au quotidien Gazet van Antwerpen.

L'épouse, mère de trois enfants, a contacté le CPAS après que son mari l'a quittée pour aller combattre en Syrie. Entre le 2 mai et le 19 juin, elle avait reçu un revenu d'intégration de 1.000 euros, mais en aôut le versement de celui-ci avait été suspendu par la CPAS qui estimait que les conditions pour son octroi n'étaient pas remplies et craignait que l'argent soit envoyé en Syrie, selon le journal. "Cette femme a été victime de son mari, mais aussi du cirque politico-médiatique", estime un conseiller communal anonyme. Marco Laenens (N-VA), le président de la commission d'assistance du CPAS, nie la motivation politique derrière la décision de suspension de l'octroi du revenu. "Ce n'était pas une décision fautive", souligne-t-il. Ce dernier ajoute qu'il n'est pas convaincu que l'épouse de M. M'Nari remplira les nouvelles conditions pour conserver ce revenu. Concrètement, elle devra prendre des cours de néerlandais et envoyer ses enfants à l'école. La présidente du CPAS anversois, Liesbeth Homans (N-VA) n'a pas souhaité faire de commentaires sur ce dossier. (Belga)

Nos partenaires